Copyright © 3G Concepts - 2016-2018 - Tous droits réservés. Créé parGhjuvan’ GIANNINI

Accueil Aviateurs Avions Contact

Les Aviateurs Corses

De la Grande Guerre

ANTONI Paul, Marius, Philippe né à PORT TEWFIK en Egypte, de parents originaires de PETRA-CORBARA.

Engagé volontaire pour 3 ans, à compter du 17 octobre 1913

Affecté au 12 ème régiment cuirassiers, le 23 octobre 1913

Nommé Brigadier, le 21 avril 1914

Une citation à l'ordre du 12 ème régiment de Cuirassiers, en date du 19 août 1914

Nommé Aspirant, le 24 décembre 1914

Détaché à l’école d'aviation de Pau, le 5 août 1915

Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote, le 5 août 1915

Brevet de pilote militaire n° 1652 obtenu sur Caudron G III à l’école d’aviation militaire de Buc, le 23 septembre 1915

Brevet de pilote civil n° 2393 délivré par l’Aéroclub de France, le 15 septembre 1915

Pilote de l’escadrille C 89 S (future 505) de Salonique du 11 octobre 1915 au 13 juin 1916

Croix de Guerre et une citation à l'ordre de l'aéronautique de l'armée d'Orient, en date du 29 janvier 1916

Pilote du GDE du 30 juin au 5 juillet 1916

Pilote de l’escadrille C 6 du 17 juillet 1916 au 12 mai 1918

Une citation à l'ordre du 18ème corps d'armée, en date du 12 septembre 1916 - Military Cross britannique, le 1er mars 1917

Nommé Sous-lieutenant à titre définitif, le 4 avril 1917

Blessé par balle à la jambe gauche par un tir d'infanterie, le 9 mai 1917

Chevalier de la Légion d'Honneur et une citation à l'ordre de l'armée, le 10 juin 1917

Pilote de l’escadrille R XI 239 du 13 mai au 4 juin 1918

Nommé Adjoint technique du GC 22 du 4 juin au 9 juin 1918

Pilote de l’escadrille SPA 92 du 9 juin au 23 août 1918

Nommé Lieutenant à titre définitif, le 28 juin 1918

Blessé par balle en combat aérien à la jambe droite, le 27 juillet 1918

Contraint d'atterrir dans les premières lignes françaises, dans les environs de Marfaux

Citation n° 1331 à l'ordre de la 4ème armée, en date du 8 août 1918

Pilote de l’escadrille SPA 92 du 4 octobre au 1er novembre 1918

Mort pour la France tué au cours d'un combat aérien, au sud de Château-Porcien (Ardennes), le 1er novembre 1918

Une victoire non homologuée 1 Fokker tombé dans les lignes ennemies.

Chevalier de la Légion d’Honneur, Croix de Guerre avec palmes et Étoile Vermeil et de Bronze.

ANTONI Paul Marius